06 mai 2015

Béarnais, gascon, occitan : la guerre des noms et des graphies

L’écrivain Sergi Javaloyès m’a demandé de lui faire une petite préface pour l’essai bilingue qu’il va publier incessamment (si ce n’est déjà fait !) : Au nom de lenga. Au nom de la langue, Reclams, 2015. J’espère que ces lignes vous donneront envie de vous le procurer.     Béarnais, gascon, occitan : la guerre des noms et des graphies   Dans cet essai informé, réfléchi et pondéré sur le sujet on ne peut plus polémique de la façon de nommer et d’écrire la langue historique du Béarn et, au-delà, de... [Lire la suite]

28 février 2015

Le compte des laissés-pour-compte

  (publié en occitan dans Lo Jornalet , le 15 février 2015 et ici même, le 22 du même mois. Je ne pensais pas en présenter une version française, mais Baptiste Chrétien, l'ayant traduit pour le donner à lire à un ami non occitanophone, m'a fait l'amitié de me l'envoyer. Je l'en remercie vivement)   Le compte des laissés-pour-compte Digression populiste     J'étais dans le métro toulousain, il y a quinze jours, et un jeune, un étudiant d'une vingtaine d'années qui avait pris la rame au Mirail, se moquait de... [Lire la suite]
Posté par tavan à 19:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 février 2015

Lo compte de los que son pas de compte

  Lo compte de los que son pas de compte Digression populista   (publicat dins lo Jornalet, lo 15 de fébrièr passat)   Èri dins lo metrò mondin, i a quinze jorns, e un jovent, un estudiant d’un vintenat d’annadas qu’aviá presa la rama al Miralh, se trufava de la votz occitana e de l’occitan: “sembla de portugués desformat!” çò disiá a un amic. Sèm dintrats dins una discussion de las vivas : ieu mesclavi l’occitan al francès per li mostrar per l’accion que çò que pretendiá —es a dire que l’occitan èra pas mai... [Lire la suite]
01 novembre 2014

« Ils ne nous croiront pas, ou bien ils s’en foutront ». Les Carnets de Guerre de Louis Barthas

Deux pages des carnets de guerre de Louis Barthas   « Ils ne nous croiront pas, ou bien ils s’en foutront ». Les Carnets de Guerre de Louis Barthas   Ces Carnets de Louis Barthas, depuis longtemps, je les voyais cités par les meilleurs historiens de la guerre de 14, mais je ne les avais jusque là jamais lus. J’ai profité de la parution de l’édition du centenaire (La Découverte/ poche), due à Rémy Cazals, découvreur et éditeur du texte chez Maspero en 1978. Comme tous ceux qui s’y sont plongés, j’ai été... [Lire la suite]
25 août 2014

Quin occitan per deman ? Discussion mondina del 27 de Junh 2014. Intervencion d'Eric Fraj : un apròchi pragmatic e estrategic

Vaquí lo tèxte de l’intervencion d’Eric Fraj en introduccion a la discussion publica que se debanèt lo 27 de juhn passat a Tolosa, sala de l’Iranjariá, 56 carrièra del Taur. Aquesta iniciativa foguèt una capitada e mercejam encara totis los presents. Podètz legir aquí taben, pel moment, l’intervencion de Miquèu Pujòl. N’esperam d’autras.   Fotografia de Patrice Nin : retrach d'Eric Fraj     Contribucion d’Eric Fraj al debat del 27 de junh de 2014 a Tolosa     Dins mon libre Quin occitan per... [Lire la suite]
04 juillet 2014

Bougre de fouïsse-clouque mascagnaïre ! Le francitan du Rouergue

Illustration de Séverin Millet pour la couverture du livre de Daniel Crozes   Bougre de fouïsse-clouque mascagnaïre ! Le francitan du Rouergue   Aganit, agassou, arne, badebec, bartassière, bastardas, bèquelune, bestiasse, biate, boucaillas, bourinaille, bourricaille, bourrut, brande cul, brénelle, brouncasse… paoupe bufe, paoupe merde, merdous, poulacre, pourcagnas, pourcasse… macarel, diu me damne, miladiou…           En feuilletant Sécher les couillons[1], petit... [Lire la suite]
Posté par tavan à 09:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 mai 2014

Punt de vist de Cristian Lagarda sul libre d’Eric Fraj : Quin occitan per deman ?

Cristian Lagarda, sociolinguïste de tria qu’ensenha a Perpinhan, me fa l’onor de me mandar son vejeire sul libre de Fraj, paregut a las edicions Reclams, sus la discussion qu’en faguèt aquí James Costa (Quelques réflexions sociolinguistiques à propos du livre d’Eric Fraj, Quel Occitan pour demain ?). Me sembla que sa refleccion, plan interessanta, encontre mai d’un còp de causas qu’ai ensajat de formular dins mon darrièr bilhet, a pena publicat (Las doas sorgas de la legitimitat).Vist que Lagarda evoca Lavelanet e sa lenga, me soi... [Lire la suite]
Posté par tavan à 19:32 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 septembre 2013

Tintin en Auvergne. Les parlers du sud selon le Guide du routard et Libération

Tintin au Congo   Tintin en Auvergne. Les parlers du sud selon le Guide du routard et Libération   Le rapport Alfonsi sur les langues en dangers, vient d’être voté à une écrasante majorité par le parlement européen (645 pour et seulement 26 contre dont 11 Français parmi lesquels Mélenchon, Le Pen père et fille, De Villiers et Hortefeux). Ce texte, qui représente une remarquable avancé, entre autres choses appelle solennellement les États qui ne l’ont pas encore fait à ratifier la Charte Européenne des Langues... [Lire la suite]
08 septembre 2013

Estandard e democracia

2009 Granda Parada militara pel 60en anniversari de la presa de poder del Partit Comunista chinés   Estandard e democracia   Aguèri l’onor e lo plaser de publicar en primièr aquí, en francés puèi en occitan, lo tèxte d’Eric Fraj : Quel occitan pour demain ? ; Quin occitan per deman ? Ne soi fièr, perque es un tèxte important que dejà, me pensi, a fach bolegar una bona partida del movement occitanista ; es estat e serà encara comentat e discutit per un brave moment, perque – zo disi sens... [Lire la suite]
02 août 2013

Genèse historique de l’autisme francophone

  Godolin déclamant devant Molière, toile d'Edouard Debat-Ponsan   Genèse historique de l’autisme francophone   A propos de : Jean-François Courouau, Et non autrement. Marginalisation et résistance des langues de France (XVIe-XVIIe siècle), Genève, Droz, 2012.               J’avais déjà rendu compte du précédent livre de Jean-François Courouau, Moun Lengatge bèl, consacré aux « choix linguistiques minoritaires en France » entre 1490 et 1660... [Lire la suite]