17 décembre 2013

Au nom de la langue

Fontaine à dévotion Cussac   Au nom de la langue   Un épisode récent me conduit à revenir sur la question du nom de « notre » langue minorée, du nom de la linga nòstra, l’occitan, un nom contesté, toujours fragile et conflictuel, qui donne lieu à des crispations militantes compréhensibles, mais parfois bien déplacées et fort dommageables. En Limousin, un collectif de membres des différentes associations et de personnes sans appartenances précises a rédigé un appel destiné aux élus, aux médias, aux... [Lire la suite]

02 septembre 2012

« 102 vers tout en patois limousin ». Village noir et colonisation dans la culture limousine

Entrée du village noir de Limoges 1903 (piqué sur le site Chanson Limousine)   « 102 vers tout en patois limousin ». Village noir et colonisation dans la culture limousine               Le diable est dans les détails.        Je cherchais quelque littérature sur le ou plutôt les « Villages noirs » (soudanais et sud-oranais) de l’exposition de Limoges inaugurée en 1903 par le ministre des colonies Doumergue, dont j’avais... [Lire la suite]
19 mars 2011

Limousin, chronique d’une aliénation ordinaire

      Limousin, chronique d’une aliénation ordinaire               Le 2 mars dernier paraissait dans Libération un article d’une bonne grosse page au titre et au contenu lamentablement racoleurs (c’est le cas de le dire), A Limoges, un petit bois de Boulogne qui fait scandale, par Jean-Louis Le Touzet, « envoyé spécial à Limoges » (sic !). Le bois de Boulogne en petit (pour rendre un lieu intelligible en cette province lointaine, il faut... [Lire la suite]
28 septembre 2008

Patois limousin, le retour !...

    Patois limousin, le retour !...           Jamais deux sans trois. Fernand Mourguet vient de faire paraître un tome supplémentaire de sa grande saga patoisante : Vive le patois limousin !...[1] (ponctuation originale). Comme les précédents, il contient une gerbe (bauda évidemment) de textes les plus divers, que réunit l’adoption d’une graphie (et d'une ponctuation !...) personnelle(s) pour noter ce que l’auteur appelle le « patois limousin » : un dictionnaire « français-patois »... [Lire la suite]
02 juin 2006

La guerre picrocholine et néanmoins meurtrière du patois contre l’occitan

    La guerre picrocholine et néanmoins meurtrière du patois contre l’occitan Le deuxième tome de Vive le patois limousin !... ( Tornam l’I…) vient d’être publié[1]. Il contient de nombreux textes, dans ce que Mourguet appelle donc « patois limousin » : des traductions de fables de La Fontaine, fort littérales (et donc très éloignées des magnifiques adaptations de Jean Foucaud, qu’il serait urgent de rééditer), des niorles, historiettes, pensées, systématiquement accompagnées d’une traduction française, nombre de pièces... [Lire la suite]
Posté par tavan à 16:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2006

Vive l'Occitan Limousin

L'article qui suit, a été rédigé en juin 2004 pour la presse locale (Populaire du Centre), qui n'a pas daigné le publier Vive l’occitan limousin ! Malgré son titre à la ponctuation audacieuse et une savoureuse illustration de couverture, le livre de Fernand Mourguet, Vive le patois limousin!..., est un livre triste[1]. Triste parce que résigné. Et il n’est rien de pire que la résignation, qui renonce à faire vivre et même à laisser vivre, en décrétant comme déjà advenue la mort du malade. Car il est clair que, pour... [Lire la suite]
29 avril 2006

« La langue des cimetières » : l’oraison funèbre d’un "francophone" pour le "patois" limousin

  « La langue des cimetières » : l’oraison funèbre d’un "francophone" pour le "patois" limousin Si vous parlez l’occitan limousin et écoutez France Culture, vous avez sans doute appris le 20 avril, grâce à l’émission d’Antoine Perraud Tire ta langue, que vous n’existez plus, que vous êtes morts et enterrés depuis longtemps. En effet, Jean-Marie Borzeix, président des francophonies de Limoges, ex directeur de France Culture présentant ce jour là son ouvrage Les carnets d’un francophone[1], évoqua son enfance sur le plateau... [Lire la suite]