02 avril 2012

Petit manifeste futuriste en faveur des langues minorées

  Les animateurs du site ringmedia m'ont demandé d'intervenir sur la question : "Passéistes, les langues régionales ?" J'ai répondu, sans doute trop vite, mais au mieux.... Nous verrons quels types de réactions le texte suscitera dans cet autre espace où sont déjà intervenus notre ami Maime, Gilbert Dagalian, etc.   Toulouse, place du Capitole le 31 mars à la nuit tombante. photo. Françoise Etay   Petit manifeste futuriste en faveur des langues minorées   ... [Lire la suite]

10 décembre 2009

A Paris

A Paris !  A la suite de la manifestation de Carcassonne en faveur de la langue occitane, qui a rassemblé environ 25000 personnes, le journal La Setmana, dont on ne vantera jamais assez les mérites, avait demandé à ses lecteurs comment ils envisageaient la poursuite du mouvement. J’avais envoyé un billet, que j’ai ensuite republié sur ce blog, en faveur du choix de Paris comme lieu du prochain rassemblement, mais surtout d’une manifestation qui associerait aux occitans tous les locuteurs de langues minorées qui,... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:41 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 août 2009

Comment dit-on « je m’en bats les couilles » en breton ? ou les élucubrations de quelques anarchistes sur les langues minorées

Comment dit-on « je m’en bats les couilles » en breton ? ou les élucubrations jacobines de quelques anarchistes sur les langues minorées J’ai consacré un précédent post à l’analyse d’un tract publié sur le site de la revue libertaire Creuse-Citron, qui a le mérite de situer le plateau des Millevaches en « terres occitanes » et d’associer, fût-ce de manière superficielle, ambiguë et quelque peu mythifiée – à travers la figure du dernier des Mohicans – le combat libertaire pour une autonomie locale... [Lire la suite]
31 août 2007

« Patué » d’écrivain

  Je voudrais évoquer ici un article récent consacré au « patois ». Il s’agit, cette fois, non d’un texte théorique, mais d’un essai littéraire, d’une qualité stylistique indéniable, sur la langue entendue en Auvergne durant l’enfance ; une langue saisie du dehors et dans le souvenir, une langue lointaine, au bord de l’effacement, s’il est vrai que l’auteur, Thierry Laget, dit n’en retenir que douze mots : « Douje mou de patué », comme porte le titre, dans une graphie qui, à elle seule en dit long[1]. Ce texte forge... [Lire la suite]
09 mars 2007

Le napolitain : une langue majoritaire minorée

Le napolitain : une langue majoritaire minorée La langue napolitaine est aujourd’hui d’une extrême vitalité[1]. Il suffit de déambuler dans les rues de Naples pour constater qu’elle est l’idiome qui domine très largement dans les échanges en de très nombreux quartiers et pour toutes les générations. On estime qu’elle est  parlée par plus de deux millions d’habitants au niveau provincial. Selon une étude récente, seulement 12 % des familles napolitaines parleraient exclusivement l’italien. En outre, le napolitain possède... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 juillet 2006

Usage de ce blog

Le premier usage de ce blog trilingue (au moins) était de publier des notes, réflexions et articles sur des questions liées aux langues et aux cultures minorées en général et à l'occitan en particulier, qui m'ont été refusés par les journaux ou revues auxquels je les destinais et parfois qui me les avaient demandés. Les raisons de ces refus sont très diverses et je m'accorde la licence de les communiquer ou non suivant les cas. Les dates qui apparaissent, pour ces textes, sont donc celles de leur mise en ligne ; celles de leur... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,