25 août 2011

Dis-moi quelle graphie tu utilises et je te dirai qui tu es

  Photo prise à Mougins le 25 novembre 2009 (© Frederic della Faille / Flickr)   Dis-moi quelle graphie tu utilises et je te dirai qui tu es   « Si la crise de l'enseignement du français provoque des crises personnelles aussi dramatiques, d'une violence aussi grande que celles qu'on a vues en Mai 68 et après, c'est que, à travers la valeur de ce produit de marché qu’est la langue française, un certain nombre de gens défendent, le dos au mur, leur propre valeur, leur propre capital. Ils sont prêts à mourir... [Lire la suite]

28 septembre 2008

Patois limousin, le retour !...

    Patois limousin, le retour !...           Jamais deux sans trois. Fernand Mourguet vient de faire paraître un tome supplémentaire de sa grande saga patoisante : Vive le patois limousin !...[1] (ponctuation originale). Comme les précédents, il contient une gerbe (bauda évidemment) de textes les plus divers, que réunit l’adoption d’une graphie (et d'une ponctuation !...) personnelle(s) pour noter ce que l’auteur appelle le « patois limousin » : un dictionnaire « français-patois »... [Lire la suite]
02 juin 2006

La guerre picrocholine et néanmoins meurtrière du patois contre l’occitan

    La guerre picrocholine et néanmoins meurtrière du patois contre l’occitan Le deuxième tome de Vive le patois limousin !... ( Tornam l’I…) vient d’être publié[1]. Il contient de nombreux textes, dans ce que Mourguet appelle donc « patois limousin » : des traductions de fables de La Fontaine, fort littérales (et donc très éloignées des magnifiques adaptations de Jean Foucaud, qu’il serait urgent de rééditer), des niorles, historiettes, pensées, systématiquement accompagnées d’une traduction française, nombre de pièces... [Lire la suite]
Posté par tavan à 16:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 juin 2006

Vive l'Occitan Limousin

L'article qui suit, a été rédigé en juin 2004 pour la presse locale (Populaire du Centre), qui n'a pas daigné le publier Vive l’occitan limousin ! Malgré son titre à la ponctuation audacieuse et une savoureuse illustration de couverture, le livre de Fernand Mourguet, Vive le patois limousin!..., est un livre triste[1]. Triste parce que résigné. Et il n’est rien de pire que la résignation, qui renonce à faire vivre et même à laisser vivre, en décrétant comme déjà advenue la mort du malade. Car il est clair que, pour... [Lire la suite]