18 février 2009

Limousin : déchets nucléaires et déchets de langue

    Limousin : déchets nucléaires et déchets de langue    Le reportage sur les déchets nucléaires que FR3 a présenté mercredi dernier dans son émission Pièces à conviction (« Le scandale de la France contaminée », malgré les tentatives d’Areva (ex Cogema), pour en empêcher la diffusion, n’a laissé dans le secteur personne indifférent. Il faut dire qu’ici, nous sommes un peu dans l’œil du cyclone, entre les sites de Fanay, Margnac et Pény, qui furent longtemps parmi les premières zones d’extraction de... [Lire la suite]

23 janvier 2009

« Qui va nommer les choses ? » Depardon : Donner la parole

Jeunes filles Yanomami photographie instantanée de Raymond Depardon   « Qui va nommer les choses ? » Depardon : Donner la parole    Je suis allé voir, à la Fondation Cartier à Paris, dans le cadre de l’exposition Terre natale, ailleurs commence ici (21 nov. 2008-15 mars 2009, le film de Raymond Depardon Donner la parole (Balhar la paraula),  ou comme le dit la traduction anglaise, que je préfère, Hear them speak (Escotatz los parlar). C’est une œuvre belle et terrible sur ce que veut dire appartenir à... [Lire la suite]
Posté par tavan à 18:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
16 janvier 2009

La place de l'occitan dans la Revue du Tarn

Caricature de Xavier Bach par Aluserpit : Revue du Tarn, n° 212  (per la grafia, coma vesètz, i a encara de progrèsses de far !)   L’occitan dans la Revue du Tarn   Le directeur de la Revue du Tarn, Robert Fabre, dans son intervention devant la Fédération des Sociétés Intellectuelles du Tarn, publié dans le n° 211 de la revue (p. 499), fait référence à ma tentative de collaboration avec celle-ci et à mon billet paru sur ce blog, sur la rubrique Domeni occitan que j’estimais en effet « sinistrée ». Je voudrais... [Lire la suite]
Posté par tavan à 22:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 décembre 2008

Villers-Cotterêts et la langue qui n’avait pas de nom

             La note que j’ai consacrée à « la légende de Villers-Cotterêts » a suscité une critique amicale de Philippe Martel, publiée à sa suite. Il me paraît intéressant de revenir sur ses arguments, développés dans plusieurs articles que je n’avais en fait pas lus (mea culpa)[1], où il soutient, en se référant entre autres à une importante contribution de Gilles Boulard[2], que l’occitan – seule langue vernaculaire utilisée dans le royaume pour les productions juridiques... [Lire la suite]
04 décembre 2008

Depardon : perfils paísans e mòrt de la lenga

    [per una version en francés d'aquel article picatz aquí]   Depardon : perfils paísans e mòrt de la lenga    Quora òm es estacat al mestièr de paísan, quora òm es estacat a la lenga nòstra, es gaire possible de pas èsser esmogut, e mai tresvirat per la Vida Moderna, film virat en grand part dins las Cevenas. Coma o fasiá dins las doas primièras partidas de sos Perfils paísans, lo cineasta escruta, al mai proche, amb un agach d’una intensitat e d’una doçor insosteniblas, la cara e la votz... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 décembre 2008

Depardon : profils paysans et mort de la langue

[Une version de cet article est disponible en occitan : cliquez ici]   Depardon : profils paysans et mort de la langue    Si l’on est attaché au métier de paysan, si l’on est aussi attaché à la langue d’oc, il est impossible de ne pas être ému, bouleversé même par La Vie moderne de Raymond Depardon, tournée pour une grande part dans les Cévennes. Comme dans les deux autres volets de ses Profils paysans, le cinéaste scrute, au plus près, avec un regard d’une intensité et d’une douceur presque insoutenables, le... [Lire la suite]
Posté par tavan à 09:22 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 novembre 2008

L’école française face aux « patois »

     A propos de : Philippe Martel, L’école française et l’occitan. Le sourd et le bègue, Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2008.          L’école française face aux « patois »    L’histoire des relations de l’école française et des langues dites « régionales », depuis les lendemains de la Révolution jusqu’à aujourd’hui est, pour qui se situe du côté des langues minorées, proprement désolante, caractérisée par le refus explicite, sans cesse réitéré,... [Lire la suite]
Posté par tavan à 10:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
21 octobre 2008

Langues régionales, politique et littérature

  Langues régionales, politique et littérature  On peut lire sur le Blog de la Pensée de midi, un petit article daté du 31 juillet 2008 d’Élisabeth Cestor, repris sur le célèbre site Rue 89, puis sur celui de Fabula.org. Il est intitulé : « Les langues régionales ne sont-elles que littérature ? » et donc postérieur de quelques jours à l’adoption dans la Constitution par le Congrès de la formule « les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France ». Ecrit par une sociologue travaillant sur le chant en... [Lire la suite]
02 octobre 2008

Gomorra. Le néoréalisme « dialectal » à l’épreuve des préjugés

  Gomorra. Le néoréalisme « dialectal » à l’épreuve des préjugés           Gomorra, de Matteo Garrone, tiré du livre éponyme de Roberto Saviano, est sans nul doute un grand film, qui restera dans les mémoires. Son sujet est la camorra, ’o sistema, la mafia napolitaine, mais appréhendée de l’intérieur, dans la vie quotidienne des gens qui en vivent et en meurent, au fil de cinq histoires parallèles sur fond d’une guerre de gangs qui a vraiment eu lieu, à Secondigliano dans la banlieue de Naples... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 septembre 2008

Patois limousin, le retour !...

    Patois limousin, le retour !...           Jamais deux sans trois. Fernand Mourguet vient de faire paraître un tome supplémentaire de sa grande saga patoisante : Vive le patois limousin !...[1] (ponctuation originale). Comme les précédents, il contient une gerbe (bauda évidemment) de textes les plus divers, que réunit l’adoption d’une graphie (et d'une ponctuation !...) personnelle(s) pour noter ce que l’auteur appelle le « patois limousin » : un dictionnaire « français-patois »... [Lire la suite]