20 décembre 2010

L’altérité de l’intérieur : les écrits français en langues minoritaires sous l’Ancien Régime

Couverture de l'ouvrage de J.-F. Courouau. Miniature du livre des Annales manuscrites de la ville de Toulouse représentant l'entrée de François Ier et François II à Toulouse, en 1533   L’altérité de l’intérieur : les écrits français en langues minoritaires sous l’Ancien Régime[1]   Compte rendu de : Jean-François Courouau, Moun lengatge bèl. Les choix linguistiques minoritaires en France (1490-1660), Genève, Droz, 2008, 468 p.               La tradition... [Lire la suite]

18 décembre 2010

Le métro de Toulouse « en occitan ». La résignation à l’asepsie sous la dénonciation du ridicule

  Le métro de Toulouse « en occitan ». La résignation à l’asepsie sous la dénonciation du ridicule     J’ai enfin entendu l’occitan hier dans le métro de Toulouse : « Sant çubran Republica », « Pè d’auca », « Font Lestan », « Bagatela »… J’avais beau être averti, cela m’a fait une forte impression, mais très étrange aussi : entendre ces mots occitans prononcés en ce lieu là, blanc comme un hôpital et transparent comme un hall de banque, avec sa musique d’ambiance, son mobilier et son ingénierie high tech… Que la... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:24 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 décembre 2010

Le Sango sans peine

  Le Sango sans peine      Je viens de lire en poche folio un roman écrit en français par l’écrivain grec Vassilis Alexakis : Les mots étrangers (2002)[1]. Il m’a enchanté. Il raconte l’apprentissage par le narrateur, un romancier hellène du nom de Nicolaïdès écrivant tant en français que dans sa langue maternelle (comme Alexakis, dont il semble d’ailleurs avoir écrit les romans ! Le pacte fictionnel est ici très mince), d’une troisième langue, choisie de manière presque casuelle : le sango, langue... [Lire la suite]
20 novembre 2010

Cendrillon en Catalogne

  Cendrillon en Catalogne    Séjourner en Catalogne et surtout s’arrêter à Barcelone, pour un occitanophone et – j’imagine – plus encore pour un catalanophone français, est toujours une expérience étrange, qui l’arrache brutalement à la situation d’extrême diglossie qui est la sienne de l’autre côté des Pyrénées. Voilà qu’il se trouve tout à coup plongé dans une réalité où, sinon sa langue, du moins sa cousine germaine (car personne ne peu nier le haut degré d’intercompréhension qui lie l'occitan au catalan) est... [Lire la suite]
08 novembre 2010

L’Isola d’Alcina, il romagnolo, lingua di creazione contemporanea

Versione italiana del post : L'Île d'Alcine, le romagnol, langue de création contemporaine. Ermanna Montanari nella parte d'Alcina   L’Isola d’Alcina, il romagnolo, lingua di creazione contemporanea    Prima che la memoria mi si confonda, vorrei rievocare uno spettacolo teatrale in romagnolo presentato a Limoges il 25 e 26 settembre scorso (vedi il post precedente: Francophonies en Limousin et plurilinguisme): Ouverture Alcina, del regista di Ravenna, Marco Martinelli. Questa è per me un’occasione di fare un... [Lire la suite]
02 novembre 2010

Un tapon de fichas bristòl

    The Original Of Laura. Las fichas bristòl de Nabokov   Un tapon de fichas bristòl   L’autre jorn ai recebut un messatge electronic d’un amic lemosin, que me faguèt una granda impression. Balharai pas aquí son nom (e mai s’es d’accòrdi per me daissar publicar sa letra), perque sa modestia, prigondament, patologicament lemosina, ne sofririá tròp. Dins aquel messatge me parla de son diccionari en cantièr, un diccionari fargat d’un biais original coma veiretz, e me conta l’istòria de son ligam amb la... [Lire la suite]

13 octobre 2010

L’Île d’Alcina, le romagnol, langue de création contemporaine

    L’Île d’Alcina, le romagnol, langue de création contemporaine    Avant que le souvenir ne s’en estompe, je voudrais évoquer à nouveau un spectacle théâtral en romagnol montré aux Francophonies les 25 et 26 septembre derniers (voir le post précédent : Francophonies en Limousin et plurilinguisme) : Ouverture Alcina, du metteur en scène de Ravenne, Marco Martinelli. C’est une occasion pour moi de faire un petit saut de l’autre côté des Alpes, et de revenir sur la manière dont on fait vivre, là-bas, ce qui... [Lire la suite]
04 octobre 2010

Francophonie en Limousin et plurilinguisme

    Limoges : Francophonie et plurilinguisme    Les Francophonies en Limousin s’achèvent et elles nous auront permis de voir des spectacles de grande qualité, venus de foyers de création dont le dénominateur commun est, a priori, qu’ils ont à voir avec la langue française.  J’ai déjà dans le passé (sans avoir d’ailleurs suscité la moindre réaction des organisateurs), insisté sur un paradoxe : le français, comme il se doit, règne en maître sur le festival, mais la poussée des autres langues parlées... [Lire la suite]
Posté par tavan à 00:00 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 septembre 2010

Lo bilanç lingüistic de Calandreta

  Lo bilanç lingüistic de Calandreta              Dempuèi un briù voliaí entamenar una refleccion critica sus Calandreta, que ne soi membre, vertat un membre ordinari (paire d’ex-calandron), sens cap de responsabilitat dins l’associacion locala (Limòtges), ni mai al nivel federal o confederal. La lectura de dos articles pareguts en francés dins un libre collectiu recent (Politique linguistique et enseignement des « Langues de Frances », jos la direccion de Patric Sauzet e Francés Pic,... [Lire la suite]
Posté par tavan à 22:51 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 septembre 2010

Randonnée garantie sans patois

Fête de la batteuse à Saint-Symphorien (15 aôut)   Randonnée garantie sans patois              Dimanche dernier 5 septembre, le Conseil Général de la Haute-Vienne organisait au lac de Saint-Pardoux (Sent Perdos), sur le site de Santrop (Santran), sa 7e édition de Randonnez-Vous, une manifestation destinée aux adeptes de la marche à pied, offrant le choix entre quatre parcours de 9 à 33 km dans les campagnes des alentours. Il s’agissait d’un événement considérable qui, nous dit la... [Lire la suite]