02 septembre 2012

« 102 vers tout en patois limousin ». Village noir et colonisation dans la culture limousine

Entrée du village noir de Limoges 1903 (piqué sur le site Chanson Limousine)   « 102 vers tout en patois limousin ». Village noir et colonisation dans la culture limousine               Le diable est dans les détails.        Je cherchais quelque littérature sur le ou plutôt les « Villages noirs » (soudanais et sud-oranais) de l’exposition de Limoges inaugurée en 1903 par le ministre des colonies Doumergue, dont j’avais... [Lire la suite]

16 août 2012

Le Mirandais, seconde langue officielle du Portugal

    Le Mirandais, seconde langue officielle du Portugal               De passage au Portugal début juillet, j’ai découvert l’existence en ce pays, qui a partout la réputation d’un pur et rassurant monolinguisme, d’une langue bien différente du portugais, le mirandais (mirandés), parlée sur le territoire frontalier de Miranda do Douro et de Sendim, dans la région de Trás-os-Montes (nord-est). En Espagne le mirandais est tenu pour un dialecte asturien (souvent... [Lire la suite]
06 août 2012

L’esconduda poténcia de Biterra : Sèm fòrça, pèça de Claudi Alranc

      L’esconduda poténcia de Biterra : Sèm fòrça, pèça de Claudi Alranc           Ongan, arribèri a l’Estivada de Rodès, qu’èra la fin, lo dimentge… es a dire que manquèri tot, amai l’artilhariá lorda de Zebda amb ben 40.000 personas, çò disiá lo jornal (aquò rai !!!). Los estanquets èran a se tancar e las tendas a se detendre, d’en pertot lo monde plegavan lors afars e se disián a l’an que ven. Semblavan crebats mas contents. ... [Lire la suite]
02 août 2012

Aristotele in « dialetto » : la sciocchezza di Umberto Eco

 Versione italiana di un post inizialmente pubblicato in francese     Aristotele in « dialetto » : la sciocchezza di Umberto Eco            Con quasi due anni di ritardo ho letto un articoletto di Umberto Eco, apparso nell’Espresso del 17 settembre del 2010, tre mesi dunque prima dei  famosi spot anti-dialetti della Rai. In questo testo dal titolo in piemontese – El me’ Aristòtil –, il famoso semiologo, scrittore e saggista nato ad... [Lire la suite]
19 juin 2012

Législatives 2012. Recherche local désespérément

  piqué au site Chaptelat.com   Législatives 2012. Recherche local désespérément   Voilà : l’enthousiasmante campagne des Législatives est terminée. Elle n’aura eu pratiquement aucun lien avec le thème de ce blog, sinon en quelques très rares circonscriptions. Nous le savions bien sûr déjà : le sujet des langues et cultures « régionales » est quasiment impossible à aborder ; il ne peut même pas servir, pour quelque parti que ce soit, de faire valoir ou de valeur locale ajoutée. Ceux-là... [Lire la suite]
Posté par tavan à 19:40 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 juin 2012

Aristote en « dialecte » : la bêtise d’Umberto Eco

  Portrait d’Aristote. Chronique de Nuremberg 1493   Aristote en « dialecte » : la bêtise d’Umberto Eco            Nouvelle séance de rattrapage italienne. Je viens de lire un billet d’Umberto Eco, paru dans la revue L’espresso, le 17 septembre 2010, trois mois donc avant les fameux spots « anti-dialectes » de la Rai. Il est intitulé El me’ Aristòtil, « Mon Aristote » en piémontais dans le texte. Le fameux sémioticien, romancier et... [Lire la suite]

26 mai 2012

Le retour du refoulé monolinguistique

Dans le lourd dossier de presse qu’il est possible de réunir au sujet des spots méprisants pour les « dialectes » que la Rai avait cru bon de diffuser pour célébrer l’unité italienne et inviter les citoyens à payer la redevance (voir ici même le post qui leur est consacré), un texte m’a paru sortir du lot, par la pertinence et l’audace de son analyse, qui rencontre bien des idées que l’on défend, entre autres, sur ce blog. C’est pourquoi, j’ai décidé de le traduire (voir l’original sur le site de Fondazione Sardinia).... [Lire la suite]
Posté par tavan à 11:44 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 mai 2012

Melhau. Sa lenga, mai la mia...

Baptiste Chrétien me fait passer un beau compte rendu du dernier livre de Melhau, Ma Lenga, publié par les soins de l'auteur, à trouver à la librairie occitane de Limoges ou chez l'auteur (Roier 87380 Meuzac) pour la modique somme de 7 euros. Il faut lire ce petit livre, magnifiquement écrit, fort et amer (on le serait à moins), qui commence par ces mots : « Ma lenga vai morir. 'Na lenga d'òme, 'na lenga que pòrta la paraula, lo biais de dire e 'laidonc de pensar d'un òme – quau siaja –, d'un òme, de dos, tres, de monde, 'na... [Lire la suite]
21 mai 2012

Les électeurs « en perdent leur patois »

  Les électeurs « en perdent leur patois »            J’écoute ce matin la courte émission (moins de 3 mn) sur France Culture intitulée Chemins de Campagne, consacrée aux élections législatives qui se préparent et où campagne doit être entendu aux deux sens du terme ; c’est en effet à « un tour de France » des « circonscriptions clé » que nous invite la rédaction de la chaîne. Un tour de France par étapes de 3 minutes… Et que l’on ne dise pas que les... [Lire la suite]
Posté par tavan à 12:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 mai 2012

Rai, la télévision nationale italienne : pour en finir avec les « dialectes »

Rai, la télévision nationale italienne : pour en finir avec les « dialectes »  World Cogordas 2012 : « eh ?! »             Le 28 mars dernier, à Toulouse, le « prix planétaire, World Cogordas », lors de la cérémonie officielle Cogordas Awards, a été remis à la Rai, la radiotélévision nationale italienne, pour « la série de spots publicitaires Fratelli d’Italia, diffusée à l’occasion de la fête nationale célébrant les... [Lire la suite]