23 août 2007

La Gàrdia : un laboratoire calabrais pour l’occitan de demain

 Quiconque éprouve un quelconque intérêt pour l’occitan, se doit de faire, comme moi, le long voyage pour La Gàrdia (soit, en italien, Guardia Piemontese), au fond de l’Italie, en Calabre. Il en reviendra, j’en suis certain, d’une façon ou d’une autre, transformé. Ce village en effet, de trois cents habitants, seul îlot où s’est maintenu et a évolué l’occitan parlé par les communautés vaudoises installées en Calabre à partir du XIIIe siècle, malgré les persécutions absolument terrifiantes qu’elles eurent à subir au XVIe... [Lire la suite]
Posté par tavan à 14:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 avril 2007

Novumunnu. La langue sicilienne au cinéma

Nuovomondo, traduit pour le public francophone par Golden door (!), raconte l’histoire d’une famille de paysans siciliens qui, au début du XXe siècle, décide de rejoindre l’eldorado américain ; Emanuele Crialese les accompagne tout au long de leur voyage depuis leur montagne aride jusqu’à Ellis Island, au terme des éprouvantes formalités auxquelles sont soumis les nouveaux arrivants. Nuovomondo est un beau film, inspiré, où se conjoignent la réalité et le rêve, d’une très grande exigence pour la précision matérielle de la... [Lire la suite]
Posté par tavan à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2007

La riserva degli indiani metronapolitani

Une version de cet article, avec des illustrations différentes et des légendes assez drôles, est publiée sur le site de l'Istituto Linguistico Campano. Sur ce même site, on lira une réponse de Nicola De Blasi aux ciritiques ici formulées : "Napoli e il napoletano". Spaccanapoli La riserva degli indiani metronapolitani     Appena tornato da un viaggetto a Napoli mi sono imbattuto, un pò per caso, in un articolo del 2002 di Nicola De Blasi, docente di Linguistica italiana nella Università Federico II, dotto napoletanista... [Lire la suite]
09 mars 2007

Le napolitain : une langue majoritaire minorée

Le napolitain : une langue majoritaire minorée La langue napolitaine est aujourd’hui d’une extrême vitalité[1]. Il suffit de déambuler dans les rues de Naples pour constater qu’elle est l’idiome qui domine très largement dans les échanges en de très nombreux quartiers et pour toutes les générations. On estime qu’elle est  parlée par plus de deux millions d’habitants au niveau provincial. Selon une étude récente, seulement 12 % des familles napolitaines parleraient exclusivement l’italien. En outre, le napolitain possède... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 septembre 2006

Vitalité du napolitain

J’ai le plaisir de présenter ici un article de Rosario dello Iacovo paru sur le site de l’Istituto Linguistico Campano (www.ilc.it), qui propose un état des lieux du « dialecte » napolitain. Les notes sont des ajouts personnels destinés à aider le lecteur non italophone. JP C Rosario dello Iacovo Vitalité du napolitain   «Nous sommes l’une des rares régions italiennes qui n’a pas encore adopté d’instrument législatif pour la langue, et les idiomes de la Campanie ne font même pas partie des langues... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
04 septembre 2006

Un viaggio nel paese dei "dialetti": il Salento e le sue lingue

  Un viaggio nel paese dei "dialetti": il Salento e le sue lingue Traduzione del testo composto in francese : Un voyage aux pays des "dialectes": le Salento et ses langues Per capire bene la situazione delle lingue minorizzate in Francia, un approccio comparatista con altri paesi è certamente necessario. È per tal motivo che rilascio alcune annotazioni, scritte durante tre brevi soggiorni di cui l'ultimo nello scorso mese di luglio, nel Salento (punta del tallone dello stivale italiano) sulle lingue che vi si parlano e i... [Lire la suite]
Posté par tavan à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 août 2006

Dario Fo : langue italienne, dialetti et grammelot

Char Dario Fo au carnaval de Viareggio Dario Fo : langue italienne, dialetti et grammelot Voici un bout d’entretien qui m’a paru bien intéressant, délivré le 26 janvier 2004 par Dario Fo, prix nobel de littérature 1997, à Paolo Di Paolo, sur le site Italialibri . Je le donne en italien et le fait suivre de ma traduction.  « D. Di recente, sul Corriere della Sera, Cesare Segre ha sottolineato quanto il dialetto rappresenti l’individualità storica anche del più piccolo pezzo di terra. Oggi in Italia a parlare in... [Lire la suite]
Posté par tavan à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 août 2006

Dialectophones, femmes et nègres, même combat !

  Paysannes bergamasques, Val Brembana, Goglio, Eugenio, 1900-1910   Dialectophones, femmes et nègres, même combat ! Francesco Sabatini enseigne l’histoire de la langue italienne et des dialectes parlés en Italie, il est président de l’Accademia della Crusca, un peu l’équivalent de l’Académie française, qui veille à trier la bonne farine du mauvais son (la crusca). On ne s’étonnera pas si, pour lui, les « dialectes » ne sauraient avoir d’avenir. A la question (débile) de savoir ce qu’il advient d’eux à l’ère de... [Lire la suite]
Posté par tavan à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 août 2006

Un voyage au pays des « dialetti » : le Salento et ses langues

  La famille Zimba vue par Egidio Marullo, tirée de Giuseppe Mighali, Zimba. Voci suoni ritmi di Aradeo, Kurumuny edizioni, 2004 (livre et très beau cd de collectage).     Un voyage au pays des« dialetti » : le Salento et ses langues     Ce texte a fait l'objet d'une traduction italienne d'Amedeo Messina, que je remercie beaucoup, sur le site de l'Istituto Linguistico Campano, consacré à la langue napolitaine et repris ici même.   Pour mieux comprendre  la situation des langues... [Lire la suite]
02 août 2006

La fable du grico fataliste et du sarde opiniâtre

Berger sarde. Mural de Orgosolo (Barbagia)   La fable du grico fataliste et du sarde opiniâtre Je suis tombé hier sur deux interviews tout à la fois proches et antithétiques de deux intellectuels italiens, au sujet de leurs langues minorisées respectives : le grico, dialecte grec parlé dans le Salento et le sarde de la région montagneuse nommée la Barbagia. La première, glanée sur le web, dans le très intéressant site de réflexion et de critique de Vincenzo Santo consacré aux musiques et cultures populaires du Salento[1],... [Lire la suite]
Posté par tavan à 18:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,